Conseils fiscaux (Immobilier)

La fin d’année approche et en tant qu’investisseurs, vous vous devez de connaître les principes fiscaux de base pour éviter de perdre des centaines voir des milliers de dollars inutilement lors de votre déclaration de revenus. C’est pour cette raison que MAGEX vous offre ici 5 conseils fiscaux simples, mais important liés à l’immobilier locatif principalement. Les voici:

  1. Achat d’un immeuble: S’il s’agit de votre première propriété ou que vous êtes incorporé en tant que compagnie, sachez qu’il vous est possible de déduire certains frais à l’achat pour obtenir un crédit d’impôt. Par exemple, dans le cas d’une première propriété à titre d’acheteur, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt de 15% sur un montant de 5000$, ce qui peut vous faire économiser jusqu’à environ 650$ sur votre déclaration de revenus.
  2. Vente d’un immeuble: Dans le cas contraire d’un achat, soit une vente, il vous est également possible d’aller économiser plusieurs frais tels que le certificat de localisation, la publicité, les déplacements, les frais d’intervenants (notaire, courtier, etc.). Si c’est votre résidence principale, vous n’aurez pas à payer d’impôt sur le gain en capital.
  3. Dépenses liées directement aux revenus: Lorsque vous avez à payer des frais bancaires pour des chèques ayant rebondis ou que vous devez vous déplacer pour aller récupérer l’argent de vos locataires, les frais encourus peuvent être ajoutés à la dépense, donc votre revenu imposable s’en retrouve réduit.
  4. Dépenses d’exploitation et entretien: Toutes les dépenses faites dans le but d’améliorer ou réparer un immeuble sont déductibles de votre revenu pour diminuer vos impôts. De plus, les services tels que l’électricité, le chauffage, le câble, l’internet, etc. peuvent être ajoutées à la dépense dans le même but. N’oubliez pas de conserver vos factures!
  5. Les frais d’incorporation: Dans le cas ou vous décidez de vous incorporer dans le but d’être admissible aux différents avantages que cela vous procurent, n’oubliez pas de déduire les frais de démarrage d’entreprise qui sont impliqués dans ce genre de pratique.

En conclusion, l’immobilier locatif est une entreprise comme une autre. Il faut savoir en tirer le maximum des avantages pour se retrouver avec un surplus intéressant en fin d’année. N’oubliez pas qu’il est important de consulter un spécialiste (comptable, fiscaliste) pour discuter des différentes possibilités en lien avec votre situation et pour vérifier les lois, car elles changent souvent. La consultation peut sembler dispendieuse, mais vous permettra de récupérer votre investissement et même beaucoup plus!

Guillaume Poulin,

Chargé de Comptes

Magex Technologies