Comment trouver l’argent pour financer un immeuble à revenus?

Que vous soyez un investisseur apprenti ou quelqu’un qui œuvre dans le domaine de l’immobilier depuis bien longtemps, la question du financement de vos immeubles demeure toujours d’actualité. En effet, il est important de regarder les différentes options de financement qui s’offrent à vous lorsque vous prenez la décision d’investir dans l’immobilier. Il en existe heureusement plusieurs et chacune d’elles comporte ses avantages et inconvénients. Il sera alors important pour vous de regarder les deux côtés de la médaille afin d’évaluer laquelle ou lesquelles de ces méthodes convient le mieux à votre situation. Voici maintenant les différentes options auxquelles vous avez accès :

La méthode « classique’’ : Cette option est la plus populaire et souvent la plus simple à obtenir si vous avez un bon dossier de crédit jumelé à une mise de fonds minimale. Cette option vous permet de financer jusqu’à 95% de votre immeuble (duplex) et 90% de celui-ci dans le cas d’un triplex ou quadruplex en tant que propriétaire occupant. Vous devez alors vous tourner vers la société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) pour une assurance-prêt. Si vous avez davantage de fonds, vous pouvez aussi utiliser 20% en mise de fonds pour ensuite financer les 80% de la somme manquante sans avoir à payer de frais supplémentaires. Les fonds peuvent provenir de différentes sources telles que les économies du demandeur, retrait d’un REER (RAP), produit de la vente d’actions ou d’un autre bien immobilier, etc.

Le « refinancement’’ : Cette méthode consiste en l’utilisation de l’équité que vous aurez bâtie sur vos autres actifs immobiliers (maison, condo ou immeuble à revenus) pour pouvoir effectuer la mise de fonds sur un autre immeuble. Vous pouvez refinancer jusqu’à 80% de la nouvelle valeur marchande d’une de vos propriétés (selon l’évaluation) moins ce qu’il reste à payer sur celle-ci en termes de capital. Cette option est souvent utilisée dans le but d’augmenter le nombre de propriétés dans le portefeuille immobilier des investisseurs.

La ‘’love-money’’ : Cette option est populaire et utile pour les gens qui débutent dans l’immobilier, mais qui n’ont pas beaucoup d’argent. Elle consiste à utiliser l’argent de votre famille et de vos amis pour vous bâtir un capital servant à effectuer la mise de fonds initiale. Bien sûr, il faut que ces gens aient confiance en vos moyens et vous pourrez les rembourser progressivement à partir des revenus dégagés par votre immeuble locatif.

Les « partenaires’’ : Vous pouvez faire appel à un ou des partenaires si vous envisagez acheter de plus gros immeubles ou si vous voulez aller chercher un côté que vous n’avez pas chez quelqu’un d’autres. À titre d’exemple, un des partenaires peut détenir des connaissances, mais pas l’argent et l’autre le contraire ou bien un des deux qui possède plus de compétences manuelles afin d’effectuer les différents travaux d’entretien.

Bref, il existe plusieurs méthodes en plus de celles énumérées ci-dessus, mais l’important est de rester créatif. En effet, en utilisant seulement la méthode traditionnelle ou classique, il sera plus difficile de parvenir à vous bâtir un parc immobilier considérable. Il ne faut pas perdre de vue non plus qu’il est important de se garder une certaine marge de manœuvre afin d’être en mesure de faire face aux imprévus en cours de route.

En résumé, n’ayez surtout pas peur de vous informer et de demander! Dans le pire des cas, ce sera un « non’’ et vous passerez au suivant…

Guillaume Poulin

Chargé de Comptes

Magex Technologies